Le mensuel protestant réformé évangélique
Demo

Actuellement dans vos boites aux lettres
Nuance n°299, novembre 2019.

1969-2019 : l’Esprit Woodstock

Au sommaire de ce numéro

• Et si nous prenions le temps ? Woodstock et Francis Schaeffer
• Woodstock ou la culture de la contestation
• Les années 69 : L’aboutissement du mouvement Hippie
• Une génération de contestataires
• La fureur de vivre !

1969-2019 : l’Esprit Woodstock - n°299 1969-2019 : l’Esprit Woodstock - n°299
 

Retrouvez l'édito en accès libre

du nuance n°299, novembre 2019

La liberté et le changement !

 

Régulièrement notre monde aspire à plus de liberté et beaucoup voudraient voir un vrai changement se produire. À Woodstock, certains ont espéré que le changement était en marche. Il faut avouer qu’il s’est passé quelque chose d’unique et d’étonnant durant ce rassemblement, au point que les organisateurs ont été complètement débordés.

C’est d’ailleurs pour cela que c’est un artiste très peu connu qui a ouvert ce qui allait devenir le plus grand festival du monde ! En effet, à cause d’embouteillages monstres dans toute la zone, dus à l’afflux massif, les groupes programmés avant Richie Havens ne sont toujours pas là. Puisque le destin l’a choisi, à 17 heures le vendredi 15 août, il grimpe sur scène, simplement accompagné d’un autre guitariste et d’un percussionniste. Avec sa guitare folk, il est parti pour trois heures de musique. De sa voix chaude et rocailleuse, il émerveille le public, lui qui symbolise mieux que personne alors la philosophie pacifiste, égalitaire et fraternelle, censée incarner la jeunesse américaine de l’époque. Au bout de sept rappels (!) et à court de chansons, Richie Havens se lance dans une légendaire interprétation d’un classique du gospel : « Motherless child ».

Totalement habité, grattant frénétiquement sa guitare, il entonne comme une prière les fameuses paroles de « Freedom ». Sa version passionnée va entrer dans l’histoire jusqu’à devenir l’hymne de Woodstock. Et si Dieu avait lancé un clin d’œil à toute cette jeunesse orpheline pour qu’elle se tourne vers celui qui veut devenir notre Père ? Nous savons que sans Dieu nous nous sentirons toujours « loin de la maison ». Nous savons que sans Jésus Christ notre liberté restera illusoire et inutile.

Cinquante ans après Woodstock, nous pouvons nous réjouir lorsque nous voyons des jeunes se lever pour protester. Nous pouvons alors saisir cette occasion pour leur parler de Jésus Christ, puisque c’est bien la vérité qui nous rendra libres, qui nous sauvera et qui nous permettra de changer vraiment !



Pascal Gonzalez

Rédacteur en chef

Retrouvez l'actualité nationale en accès libre

  • Woodstock fut un moment emblématique où s’entremêle le pire et le meilleur.

    Lire la suite...
  • Le journal Le Point a fait paraître en mai dernier un article qui s’intitule  : « Entre salafistes et néo-évangéliques, la course au recrutement ! » Convertir à tout prix dans les banlieues…

    Lire la suite...
  • À Mialet, visitez le musée du désert, le site emblématique de la mémoire des Camisards.

    Installé dans la maison natale du chef camisard Rolland, ce musée décline l’histoire du protestantisme en Cévennes, et donc l’histoire méconnue des Camisards. Le “Désert” définit, pour les protestants, la période qui s’étend de la Révocation de l’Édit de Nantes (1685) à la Révolution française (1789). Privés alors de liberté de culte, c’est loin des villes, cachés dans les endroits isolés, déserts (dans les forêts, les garrigues, les grottes ou les ravins), que les protestants de France furent obligés de vivre clandestinement leur foi.

    Lire la suite...
  • Le journal Le Point a fait paraître en mai dernier un article qui s’intitule  : « Entre salafistes et néo-évangéliques, la course au recrutement ! » Convertir à tout prix dans les banlieues…

    Lire la suite...

Retrouvez l'actualité jeunesse en accès libre

  • La prière pour les nuls, de la part d’un expert ? Non, je vous rassure ! Je parle en tant que nul. Bien sûr, pas content et fier de l’être, mais plutôt en cours d’apprentissage, ayant récolté sur son chemin quelques conseils qui pourraient s’avérer utiles. Ces conseils fonctionnent pour certains et pas pour d’autres, prenez-les, testez-les et ne gardez que ceux qui marchent pour vous. Et cette liste ne demande qu’à être complétée…

    Lire la suite...

Retrouvez nous sur Facebook

Abonnez vous

Je m'abonne
à nuance

Toute l'actualité des églises réformées évangéliques à partir de 30€ par an.

Contactez nous

Nuance Publications
Béthanie
2211 route de Boisset
30140 BAGARD

Président et directeur de publication :
Paul-Aimé Landes
04 66 07 01 19