Le mensuel protestant réformé évangélique
Demo

Actuellement dans vos boites aux lettres
nuance n°293, mars 2019.

De toute Beauté

Au sommaire de ce numéro

• La beauté sauvera le monde
• La Création, un chant d’amour du Père
• Artistes de nos églises : l’appel est lancé !
• Voir l’invisible en couleurs
• Contempler Sa beauté

De toute Beauté - n°293 De toute Beauté - n°293

Retrouvez l'édito en accès libre

du nuance n°293, mars 2019

L’amour, ça rend beau les laids

Lorsque nous parlons de Beauté nous ne parlons pas tous de la même chose. Certaines personnes ont une beauté plastique extraordinaire mais leur cœur est sale et d’une laideur effrayante. Et, lorsque nous nous en rendons compte, nous sommes malheureux d’avoir été fascinés et trompés. C’est la même chose pour tous ceux qui parlent bien et dont les paroles sont belles. Vous savez, ce sont des personnes qui sont capables de nous faire croire que le fruit que Dieu a interdit est beau et bon à manger… et, comme elles parlent bien, nous finissons par les écouter ! Nous connaissons le résultat de cette séduction. Nous devons donc être vigilants. D’autant que, même lorsqu’il est question de la beauté de la Création, nous savons qu’il est possible, devant cette beauté, d’adorer la créature (et la Création) au lieu d’adorer le Créateur. Alors que faire ? Faut-il se méfier de tous ceux qui sont beaux comme on se méfie parfois de ceux qui sont riches ? Non, puisqu’il ne suffit pas d’être laid pour être bon, comme il ne suffit pas d’être pauvre pour être honnête ! Nous ne devons pas non plus nous méfier de la beauté en général puisque certaines beautés viennent directement de Dieu. Alors que faire ? Et si nous décidions de contempler la beauté de Dieu (au lieu de passer trop souvent à côté d’elle sans même nous en rendre compte), pour dire enfin notre gratitude et notre émerveillement ? Et si nous décidions de ne pas rester sous la dictature de la Beauté, telle que la décrit notre monde troublé ? Et si nous comprenions qu’un seul a prononcé des belles et bonnes paroles ? Et si nous réalisions qu’UN seul a porté en lui la beauté de Dieu (sans attirer pourtant le regard des « juges » de son époque). Avec lui, nous comprenons que c’est l’amour de Dieu qui peut revêtir et transformer la laideur de ce monde. Finalement, comme le dit la chanson  (!)

« L’amour, ça rend beau les laids. L’amour, ça rend les laids beaux ». Puissions-nous être sûrs de son amour… et sa beauté couvrira notre laideur. »



Pascal Gonzalez

Rédacteur en chef

Retrouvez l'actualité nationale en accès libre

  • Le temps est court, c’est le temps des occasions de s’investir dans différents projets artistiques !

    Ils sont, pour chaque artiste en herbe ou confirmé, de mettre sur papier ou sur toile, toute à la fois, une réflexion, une intuition, une inspiration…

    Lire la suite...
  • Du 2 au 11 février 2019, Lionel Jauvert et Bill Johnson quitteront la France pour arriver au Sénégal dans un petit village à 150 km de Dakar, soit à quatre heures en voiture. Ce voyage sera le troisième dans le cadre du projet « Solidarité UNEPREF-Sénégal » qui a pour but de proposer des formations courtes, réalisées par des enseignants francophones, pour des pasteurs sénégalais et ce, sur la demande de l’Institut Théologique de l’Afrique de l’Ouest. Ces pasteurs font partie d’une union d’églises presbytériennes, jeune, modeste de taille, mais en croissance et courageuse. Les pasteurs Jauvert et Johnson sont reconnaissants du soutien financier de l’union (grâce à une subvention votée au Synode national de Montauban, 2017) et de quelques églises locales, ainsi que du pilotage et de l’encouragement de la Coordination mission de l’union. Ils sollicitent vos prières pour les préparatifs du pasteur Jauvert (pour son cours sur les livres de sagesse de l’A.T, en particulier Ecclésiaste) ; pour des voyages sans incidents et pour une bonne écoute des pasteurs sénégalais.

    Lire la suite...
  • Les évangéliques en ont marre des amalgames !

    Dans une vidéo diffusée il y a quelques jours par la plate-forme d’actualité Brut et intitulée : « C’est qui les évangéliques ? », des images de transes collectives alternent avec des déclarations chocs de Jair Bolsonaro, de confession évangélique et nouvellement élu président du Brésil, et des exhortations d’un pasteur américain, fervent soutien de Donald Trump. Des milliers de partages et de vues : un véritable buzz internet. C’est d’ailleurs la première vidéo qui apparaît sur YouTube lorsque l’on tape « évangéliques ». La victoire à l’élection brésilienne d’un candidat se déclarant évangélique – il a reçu le baptême dans le Jourdain en 2016 – a replacé le sujet au cœur de l’actualité. Depuis, les articles sur le sujet se multiplient. Mais les évangéliques français regrettent que les médias généralistes traitent la question de façon caricaturale. C’est l’avis du pasteur Étienne Lhermenault, président du Conseil national des évangéliques de France (Cnef), pour qui de nombreux journalistes font preuve d’une méconnaissance du sujet. Un article a particulièrement déplu aux évangéliques français : dans cet article, Henri Tincq décrit la « nébuleuse » évangélique, constituée d’Églises inspirées d’un « protestantisme radical exalté par des pasteurs auto-proclamés ». C’est une « vision sans nuances », dénonce Étienne Lhermenault.

    Lire la suite...
  • Les Églises protestantes ont-elles affiché un positionnement clair sur la question de l’indépendance ?

    Lire la suite...

Retrouvez l'actualité jeunesse en accès libre

  • Nous sommes 13 jeunes, issus du groupe de jeunes de l’Église évangélique de Vauvert. On se réunit environ tous les 15 jours, afin de passer un moment, une soirée ensemble et partager ce en quoi nous croyons. On est un groupe soudé qui aime monter des projets ensemble, comme on a pu réaliser lors de rassemblements de jeunes chrétiens.

     

    Lire la suite...

Retrouvez nous sur Facebook

Abonnez vous

Je m'abonne
à nuance

Toute l'actualité des églises réformées évangéliques à partir de 30€ par an.

Contactez nous

Nuance Publications
Béthanie
2211 route de Boisset
30140 BAGARD

Président et directeur de publication :
Paul-Aimé Landes
04 66 07 01 19