Le mensuel protestant réformé évangélique
Demo

Actuellement dans vos boites aux lettres
nuance n°284, avril 2018.

Transmettre

Au sommaire de ce numéro

• De la mission dans notre transmission !
• Le passage du témoin
• Former jusqu’à ce que Christ soit formé en nous
• Une église dans mon parcours de foi
• Savoir attendre

Revenir à la vie - n°284 Revenir à la vie - n°284

Retrouvez l'édito en accès libre

du numéro 284, avril 2018

Des problèmes de transmission !

Et si nous regardions un peu à nos voitures pour essayer de résoudre nos problèmes de transmission ? Nous verrons alors que les spécialistes de l’automobile nous demandent d’être attentifs à plusieurs signes. Tout d’abord un manque de réactivité de la boîte de vitesses. Lorsque vous roulez, votre voiture hésite-t-elle à changer de vitesse ou refuse-t-elle de le faire ? Il s’agit d’un signe extrêmement inquiétant pour la transmission. Il se peut aussi qu’un glissement automatique de transmission se produise pendant que vous conduisez (vous avez l’impression que la voiture change de vitesse). Ce sentiment peut s’accompagner d’un bruit du moteur et votre voiture peut sembler avoir de la difficulté à accélérer ou à faire ce que vous lui demandez.

N’est-ce pas ce que nous vivons parfois dans l’Église ? Notre communauté a du mal à accélérer et elle ne fait pas ce que nous lui demandons ? C’est certainement un problème de transmission.

Un autre signe noté par les garagistes, c’est la lenteur d’engagement ! Ça ne s’invente pas ! Vous appuyez sur l’accélérateur et un délai se produit avant que la voiture ne fasse quoi que ce soit. Il s’agit d’une indication de problème de transmission. Lorsque les membres de l’Église ne s’engagent que très peu ou très lentement, c’est peut-être qu’il y a un vrai problème de transmission.

Enfin, nous avons tous, un jour ou l’autre, constaté des taches sous notre voiture. Il s’agit dans la plupart des cas de déversements inoffensifs (en raison de l’eau qui s’échappe du climatiseur, par exemple). Mais si vous constatez la présence de taches à répétition, et si le liquide est rouge, c’est probablement qu’il y a un trou qui doit être colmaté ou que le liquide de transmission doit être changé.

Y’a-t-il des fuites dans notre Église ? Des gens qui s’échappent et des taches difficiles à faire disparaître ?! Encore un problème de transmission !

Le dernier signal (qui n’est réellement inquiétant que si vous avez déjà constaté un autre des signes précédents), c’est lorsque le voyant « d’avertissement du moteur » s’allume. Il est alors préférable de faire vérifier votre voiture par un professionnel ! N’attendons pas que les voyants rouges s’allument et soucions-nous de transmettre tout ce que nous avons reçu de notre Père céleste. Si l’Éternel est mon garagiste, je n’aurai pas de problème de transmission !



Pascal Gonzalez

Rédacteur en chef

Retrouvez l'actualité nationale en accès libre

  • Notre Synode national aura lieu du 25 au 27 mai à Ganges, dans l’Hérault. Ce rassemblement annuel des délégués et pasteurs des églises de notre Union tournera cette année autour du thème de la transmission. Le slogan qui accompagnera l’ensemble de ces trois jours de travaux est une déclinaison du mot d’ordre qui nous accompagne depuis notre dernière convention nationale : en avant pour transmettre ! La commission permanente a proposé ce choix pour plusieurs raisons.

    Lire la suite...
  • bioethiqueComme on peut le lire sur le site gouvernemental de la Direction de l’Information Légale et Administrative (DILA), « de nouvelles questions surgissent : après le clonage, la recherche sur l’embryon ou sur le génome humain, d’autres sujets de controverses sont apparus sur le risque d’eugénisme (pratique visant à « améliorer » l’espèce humaine), les mères porteuses, l’euthanasie, la transplantation d’organes, les expérimentations médicales... ». Ces « expérimentations  » nous concernent tous car elles mettent en jeu le corps humain et la vie privée. Pour quels types de couples est-il légitime de créer des embryons in vitro (c’est la question d’actualité relative à la PMA) ? Les embryons humains (produits dans le cadre de l’Assistance Médicale à la Procréation), surnuméraires, peuvent-ils être utilisés pour la recherche ? Une femme peut-elle congeler ses ovocytes à un âge où sa fertilité est encore optimale pour différer la réalisation de son désir d’enfant ?

    Lire la suite...
  • En vue de l’Examen Périodique Universel (EPU) de la France le 15 janvier prochain au Conseil des droits de l’homme à l’ONU, la juriste Nancy Lefèvre du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) a fait le déplacement à Genève. « Il faut que la France garantisse un pluralisme qui permette notamment aux chrétiens de vivre et partager l’Évangile », a-t-elle indiqué vendredi 15 décembre, après avoir rencontré différents diplomates onusiens.

    Lire la suite...
  • Du 7 au 9 novembre, les pasteurs de l’UNEPREF se sont rassemblés à l’occasion de la pastorale nationale, dans les locaux de la mission Timothée à Anduze. L’objectif, comme chaque année, était de vivre des temps de ressourcement et de communion, en abordant un sujet de réflexion précis.

    Cette année, ce sont des pasteurs de notre Union d’Églises qui avaient préparé plusieurs interventions pour nous permettre d’entrer dans la pensée du pasteur Tim Keller (célèbre orateur et écrivain) en explorant plusieurs chapitres de son (excellent) livre « Une Église centrée sur l’Évangile  ».

    Lire la suite...

Retrouvez l'actualité jeunesse en accès libre

  • Le nouveau rendez-vous incontournable pour les jeunes chrétiens du Sud !

    Samedi 14 avril, le groupe de jeunes de l’église ÉRÉ d’Alès couvre la deuxième édition de la soirée d’évangélisation à destination des 17-27 ans, en collaboration avec l’église des ADD. Axé sur le thème du « Nouveau départ », l’événement a en réserve pas mal de nouveautés…

    Lire la suite...

Retrouvez nous sur Facebook

Abonnez vous

Je m'abonne
à nuance

Toute l'actualité des églises réformées évangéliques à partir de 30€ par an.

Contactez nous

Nuance Publications
74, rue Henri-Revoil
30900 Nîmes

Président et directeur de publication :
Paul-Aimé Landes
04 66 77 20 58