Le mensuel protestant réformé évangélique
Demo

 

Actualité Jeunesse

Au sommaire de l'actu jeunesse

- Une rédemption, en musique !
- L’Internship, une réponse aux défis de la jeunesse ?
- Une Vie de défis !
- Entrons dans le Royaume !
- Faire don de sa vie en réponse au don de vie de Dieu
- Partir en Exil au Mas d'Azil

Une rédemption, en musique !

Réflexion sur la musique chrétienne

Passionné par la musique depuis toujours, ce n’est qu’à 18 ans que Lucas a commencé à réfléchir à la théologie. Aujourd’hui, il arrive enfin à mêler ses deux passions et à montrer, à travers la musique, ce en quoi il croit et pourquoi il est musicien.

Réflexion sur la musique chrétienne

Tu aimes la musique chrétienne ? Moi aussi. Mais en fait… qu’est-ce que c’est que la musique chrétienne ? 

En tant que musicien, cette question m’a beaucoup tourmenté puisque j’entendais souvent que la musique chrétienne est celle qui a des paroles chrétiennes. Mais pour moi qui chante mal, est-ce que ça veut dire que je ne pourrai jamais faire de musique chrétienne ? 
Est-ce que j’ai le droit de faire de l’art en tant que chrétien ? 
Ces questions me culpabilisaient à chaque fois que je jouais de la musique. Ce n’est que par l’étude de la Bible que j’ai été libéré. Elle affirme que « Tout a été créé par lui et pour lui » (Col 1, 16) ; « Soit donc que vous mangiez,… soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu » (1 Co 10, 31) et « car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière » (1 Ti 4, 4-5).
 

Une création bonne

Ces versets m’ont montré que la musique a bien été créée par Dieu et qu’elle est bonne en soi. En plus de cela, on voit qu’elle a été faite pour lui, pour sa gloire. La musique chrétienne est donc celle qui, soit avec des paroles soit de manière instrumentale, glorifie Dieu pour qui il est. Elle n’a pas besoin d’être transformée par des paroles puisqu’elle a été créée bonne dans un premier temps. Malheureusement, la Bible montre aussi que les choses ne sont pas si simples que ça. En Genèse 3, l’homme désobéit à Dieu et pervertit ces bonnes choses qui ont été créées par Dieu. C’est ainsi que nous transformons la sexualité destinée au mariage en pornographie, homosexualité, violence conjugale… que nous transformons notre carrière en identité, notre argent en idole, etc. 
Les choses qui étaient naturellement bonnes sont maintenant perverties par l’être humain pour les détourner à ses propres fins. 
L’art qui était initialement pour Dieu et pour refléter la beauté de sa Création est maintenant centré sur l’être humain et sur ses émotions. Il ne cherche plus à refléter la beauté de l’univers mais se rebelle contre les normes que Dieu a établies.
L’art chrétien (1) permet donc de dépasser tout ça et d’exprimer notre vision du monde de façon non-verbale. Puissions-nous réaliser que notre art et que toute notre vie est pour la gloire de Dieu. Cela afin que, comme J-S Bach, nous puissions écrire sur chacune de nos œuvres  : soli Deo Gloria : à Dieu seul la gloire !

Lucas Cobb
Étudiant en théologie

Il est l’aboutissement de plusieurs mois de travail avec une équipe formidable. Je vais vous parler du pourquoi et du comment ce disque a pu voir le jour.

Retrouvez nous sur Facebook

Abonnez vous

Je m'abonne
à nuance

Toute l'actualité des églises réformées évangéliques à partir de 30€ par an.

Contactez nous

Nuance Publications
Béthanie
2211 route de Boisset
30140 BAGARD

Président et directeur de publication :
Paul-Aimé Landes
04 66 07 01 19